Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Le corps et l'esprit

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Corps et Esprit : Evolution personnelle > Le monde du travail > Valoriser l'humain

Replacer le facteur humain au coeur du monde du travail

par Anita OLLAND


L’entreprise aujourd’hui et le monde du travail en général , dans le domaine du privé en particulier mais aussi dans les institutions publiques, est associé à la souffrance, aux risques psychosociaux, dévoreuse de vie privée, sans plus apporter la sécurité de l’emploi, la reconnaissance du travail accompli ou encore un sentiment d’appartenance propre à rassurer ou booster les collaborateurs.
Replacer le facteur humain au cœur des décisions et organisation du monde du travail, en binôme avec les aspects financiers et qualité permet aux entrepreneurs d’assurer le développement de leur entreprise. Soutenir le développement des personnes et leur évolution professionnelle tout comme l'optimisation des organisations et pratiques de management permet en effet de favoriser l'excellence individuelle et collective.
Réhabiliter le monde du travail comme terrain d’expression des talents et motivations et d’accomplissement des vocations représente actuellement un enjeu majeur pour les entreprises. Ceci afin de redonner envie à ceux qui sont démotivés, en perte de repères ou simplement désabusés de donner le meilleur d’eux même, de s’engager dans des projets, de se replacer dans une logique de réussite personnelle certes mais aussi de réussir ensemble et de générer des valeurs.

Le catalyseur de ces intentions est la confiance :
1) La confiance en soi ou l’estime de soi, la conscience de sa valeur ajoutée et marque personnelle (personal branding)
2) La confiance en l’autre qui se construit dans la relation. Il faut donc créer des lieux, des espaces, des temps de rencontres, d’échanges. Construire les conditions de l’intelligence collective A force d’outils de communication nous avons perdu le sens de la relation, de la rencontre, du lien humain, de la présence humaine.
3) La confiance en la vie : Reconnaître notre nature humaine, reconnaître la grandeur de la nature afin de recontacter notre humanité avec les vertus du courage et de l’humilité.
La confiance en entreprise se construit sur le plan matériel et spirituel (esprit des choses, soit le sens et les valeurs), elle est portée par la direction, relayée par les RH et les managers pour être mis en œuvre et vécu par tous.

Il nous faut repenser l’esprit et les articulations des systèmes d’organisation ce qui suppose de sortir de la suprématie des vertus masculines (compétition, pouvoir, action extérieure, résultats financiers) pour ajouter des vertus féminines (émulation, relations, intériorité, …), de responsabiliser chacun à tous les niveaux hiérarchiques et de garantir des droits, des règles communes et équitables. Il est nécessaire de préserver les apprentissages de ces dernières décennies autour des démarches qualité, gestion des ressources et y ajouter de la flexibilité, de la capacité d’adaptation pertinente, de la réflexion sur l’esprit des actions et choix (sens, valeurs), des marges d’autonomie et de manœuvre, afin que chacun mette en œuvre ses talents, fasse évoluer les méthodes au fil des situations et des défis à relever.

Favoriser l’excellence individuelle et collective signifie de responsabiliser d’une part et de définir et respecter des « règles du jeu », des relations transparentes, des droits garantis d’autre part.




L’excellence se développe avec des prises de conscience à plusieurs niveaux :
  • Responsabilité individuelle : Chacun est responsable de son capital d’intelligence et de santé: Découvrir ses spécificités, sa valeur ajoutée, se libérer du joug des traumatismes ou comportements malsains, permet de prendre sa place et de contribuer à des projets.
  • Responsabilité mutuelle: Parce que la seule volonté individuelle peut ne pas suffire, le soutien de l’alter égo peut être nécessaire. Parce que par essence nous sommes des êtres de communautés (famille, clans, ethnies, pays, esprits) il est salutaire de contribuer à des relations constructives, de favoriser les échanges et des modes d’organisation qui tiennent comptent du vivant. Gérer des personnes, même si elles constituent aussi un capital de l’entreprise ne peut se résumer à une gestion financière et technique, comme nous pouvons le faire pour du matériel !
  • Responsabilité collective : responsabilité de nos systèmes et environnements. Que mettons nous comme esprit et comportement dans le système ? Comment utilisons-nous les ressources de nos environnements ? Ainsi nous pouvons contribuer à des ambiances de travail saines et une gestion des ressources naturelles dans la durée.

En tombant dans l’excès du principe de rationalité nos sociétés et entreprises, en particulier dans le monde occidental, se sont détournées des richesses que la profondeur de chaque être révèle ! Il se dégage d’une personne qui accomplit un travail avec responsabilité, occupe un poste en donnant le meilleur d’elle-même, une énergie de vie et une dignité. Nous avons tous fait cette expérience d’être fasciné, enchanté, épaté, emballé, touché par un artisan innovant pour nous, un commerçant à l’écoute, un soignant attentif, un contrôleur de train respectueux, un chef de rang ou un sommelier délicat, etc. Ces individus vivent bien leur métier et contribuent, au moment où nous les rencontrons, à notre bien–être. Lorsque les dirigeants, cadres et managers d’une entreprise travaillent de la sorte (entreprennent dans un esprit d’engagement responsable) ils contribuent à créer un climat de travail où la performance et le sens se relient et créent l’excellence individuelle et collective. Dans un tel terreau les RPS ne peuvent prendre racine.

Anita OLLAND, coach en entreprise auprès de dirigeants, de managers ou de collaborateurs en évolution pour les accompagner vers leur excellence afin d’inventer dés aujourd’hui un nouveau monde du travail !

Sur ce thème:    Professionnels    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales